Le favori dans la course à l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle de 2012 essuie les attaques incessantes de ses adversaires et des médias. Une mise à mal qui se traduit dans les sondages.