Cette réforme prévoit notamment de séparer les activités de détail des banques, dédiées aux particuliers, et les activités d'investissement.