En déclarant la "guerre" au chewing-gum, le maire de Rome réalise une belle opération médiatique.