Le parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) serait en tête dans la plupart des bassins électoraux du pays. Il aurait remporté tous les 13 sièges à Port-Gentil et serait bien positionné à Libreville et dans d’autres localités du pays. L’absence de certains leaders de l’opposition tels qu’André Mba Obame, Jean Eyeghé Ndong ou Zacharie Myboto a facilité le jeu aux différents